Cet ancien hangar voulu par la SNCF Immobilier et Maquis-Art, plateforme web , servira de paradis aux graffeurs et aux fêtards jusqu'à la fin 2017 avant de se transformer en un "grand projet urbain".
actioncl