Avec l'aménagement des berges de la Seine et la construction de deux ponts, l'arrivée de la Ligne 15 Sud représentera sans aucun doute une "grande opportunité" pour redynamiser l'ancienne zone industrielle des Ardoines, reconnaît le 7 juin 2017, Ioannis Valougeorgis, directeur adjoint à l'Aménagement à la Société du Grand Paris.

 

Pour ranimer ce quartier partiellement en friche (après le départ, notamment, d'une centrale EDF et d'un dépôt pétrolier), une vaste opération d'aménagement de la ZAC Gare-Ardoines a été initiée, précise-t-il. Les deux tiers de la surface (près d'un million de mètres carrés) seront, à terme, occupés par des zones d'activités et de commerces, et le dernier tiers par des logements (3.300 logements au total, dont 60 % en accession à la propriété).

 

Pour rappel, le coeur de ce futur quartier, qui enserrera le pôle gare, a été sélectionné dans le cadre du projet Inventons la Métropole du Grand Paris, porté par la Métropole du Grand Paris en septembre 2016.

 

Aujourd'hui, 400 établissements sont déjà présents sur cette ZAC. ''Pour l'avenir, un cluster des biotechnologies devrait, notamment, voir le jour, dans la foulée de l'installation du groupe pharmaceutique français Sanofi-Aventis -dont le centre de recherche et développement occupe déjà 165 000 m2 dans la ZAC Gare-Ardoines'', détaille la SGP.

 

Enfin, des équipements publics (un groupe scolaire de 27 classes, une crèche de 60 berceaux et un bassin nautique) complèteront l'offre du nouveau quartier qui s'articulera autour du futur pôle gare.

 


actioncl