Les ferronniers détaillent : "La serre, avant dépose, était dans un état moyen. La rouille était bien présente et menaçait sérieusement la cornière basse servant à la fixation de l'ensemble sur le muret en pierre". Structurellement, la serre est un ensemble de cornières et de fers à té, assemblés par vissage, recouvert de vitrages posés sur solin mastic. Diverses restaurations ont eu lieu au cours du temps, plus ou moins réussies selon les professionnels qui notent l'ajout d'éléments de renfort par soudure : "Une tôle galvanisée a été ajoutée en partie basse pour tenir les fers à té corrodés". Les ouvrants étaient encore fonctionnels mais présentaient, eux aussi, une dégradation avancée.
actioncl