Forte de ce constat, la société Crézé s'est lancée : "Pour la restauration, la serre a dû être entièrement démontée. Pour ce faire, des bandes d'étanchéité ont été décollées des fers et les joints mastic ont été grattés afin de pouvoir retirer les verres". Une fois allégée des vitrages, la structure métallique a été découpée en plusieurs tronçons afin de pouvoir la transporter à l'atelier pour un sablage complet. Débarrassée de la rouille, la serre est ensuite passée par l'étape renfort.
actioncl