Connu pour ses activités de journaliste-reporter et de producteur de télévision, Nicolas Hulot cède finalement aux sirènes de la politique. Il prend la tête d'un "super-ministère" de la Transition écologique et solidaire qui reprend les contours du ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer. Il succède à Ségolène Royal, qui y a œuvré pendant 3 ans, avec en point d'orgue, sa présidence à la COP21.

 

Retrouvez notre article complet sur Nicolas Hulot et les dossiers qui l'attendent.
actioncl