"Les plus grands arcs sont donc pré-montés en ateliers et montés sur site avant l'étape du levage", ajoute le spécialiste des structures lamellées. L'acheminement des différentes parties de la charpente a contraint le groupe à une organisation spécifique, puisque la taille des pièces (poutres de 35 m) a nécessité l'aménagement de ronds-points et le démontage de panneaux autour du site. A noter que l'ensemble des arcs principaux sont debout depuis fin mai 2017."Avec de telles proportions, l'enjeu est de tout prévoir dès la modélisation du projet", a commenté, Sylvain Tierny, directeur technique chez CMBP.
actioncl