"Jusqu'à présent, il s'agissait de travaux préparatoires qui ont été réalisés, rappelle Jean-Pierre Vaysse. Le chantier basculera dans une nouvelle phase, avec la réalisation d'un tablier de support du RER, qui permettra le creusement de la gare en tréfonds."

 

Pour rappel, la Société du Grand Paris souhaitait confirmer les études des sols menées depuis mars 2012. Pour cela, un puits, dit puits d'essais, a été creusé au niveau de la future gare. Le chantier était situé au sein de l'ancienne halle Carnot.

 

"Ce puits, d'un diamètre intérieur de quatre mètres et d'une profondeur d'environ 30 mètres, avait permis aux ingénieurs de tester et de confirmer les méthodes de construction retenues pour le creusement des gares de la ligne 15 Sud, nous explique-t-on. Le puits a été complété par une galerie d'environ 15 mètres de longueur."

 

Effectivement, la ligne 15 Sud entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs traverse des "horizons géologiques" très différents, ce qui a nécessité de nombreux essais en conditions réelles.
actioncl